L’importance du DUERP

Le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels est un document devenu obligatoire. Dans sa démarche d’inspection, FIMS s’assure que toutes les entreprises concernées par ce document l’ont mis à disposition de leurs salariés. L’entreprise fait aussi en sorte de rappeler l’importance de ce document pour la société dans son entièreté. Voici une petite présentation de ce que doit contenir ce document, et pourquoi il est important d’être en règle en le tenant à jour.

A quoi sert ce document ?

Le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels est un document officiel servant à la prévention des risques liés à l’activité professionnelle de l’entreprise dans laquelle il est édité. Au départ, ce document était réservé aux entreprises de main d’oeuvre, pouvant présenter un risque d’accident de travail plus important. En effet, plus le travail devient physique, plus les risques sont conséquents.

Un chef de chantier ou un conducteur de travaux aura plus d’opportunités de se blesser sur son lieu de travail qu’un employé de bureau ayant un poste administratif, par exemple. Aujourd’hui, le document concerne toutes les entreprises, tous domaines confondus.

Le DUERP sert en premier lieu à prévenir les salariés des risques qu’il peuvent encourir sur leur lieu de travail. De ce fait, il est estimé que les employés peuvent faire en sorte de préserver leur propre sécurité. En connaissance de cause, ils diminuent les risques d’encourir un quelconque danger. Il en est de même pour la santé des employés. En effet, si le domaine d’activité de l’entreprise implique d’être en contact direct ou indirect avec des substances toxiques, l’employé doit en être averti par écrit.

Que doit contenir le DUERP ?

Suivant le poste de travail, les informations contenues dans le document peuvent changer. Il faut noter que tous les postes d’une même entreprise ne seront pas confrontés aux mêmes risques. Le document doit être réalisé par la direction de l’entreprise et mis à disposition des employés à tout moment. Il contient plusieurs informations, dont voici quelques exemples :

  • l’identification détaillée des dangers : lésion ou atteinte à la santé physique ou mentale de l’employé
  • l’évaluation des risques liés au métier : estimer leur gravité et la probabilité d’apparition de ces risques
  • les mesures de prévention : déjà mises en place ou à venir

De base, le document doit contenir toutes ces informations. Evidemment, il doit être détaillé et peut être complété par toutes les mises en garde et préventions qui peuvent être utiles aux salariés pour le bon déroulement de leurs missions. Il doit également contenir un inventaire des incidents déjà survenus dans le passé. Il peut également indiquer les mesures qui ont été prises après ces incidents.

Il faut noter que la société FIMS peut apporter une aide à la rédaction de ce document.

Pourquoi doit-il être à jour ?

Le DUERP a été rendu obligatoire pour les entreprises, administrations et associations employant au moins un salarié. Autant vous dire que la quasi-totalité des entreprises françaises sont concernées. C’est le décret du 5 novembre 2001 qui oblige les sociétés à le posséder.

Il doit être mis à jour par l’entreprise au minimum une fois par an. Seules les structures de moins de 11 salariés peuvent prolonger le délai de mise à jour. Il est important que le document soit réactualisé régulièrement afin d’éviter que les employés se retournent contre leur dirigeant après un accident.

En effet, si l’employeur omet de transmettre le DUERP aux délégués du personnel, qui le transmettront à leur tour aux salariés, il peut s’exposer à une amende. La sanction est la même si le document n’est pas présenté lors d’un contrôle de l’inspection du travail.

En cas d’incident ou d’accident du travail, les poursuites engagées par l’employé suite à l’absence de ce document peuvent aller d’une faute inexcusable à l’employeur jusqu’à des sanctions pénales.

Recherches populaires : L’intérêt du contrôle réglementaire, Offrir à ses employés une formation habilitation électrique, L’importance du DUERP
Remonter